, ,

China- Kaili. At the bus station

 

 

clip_image001[9]

  Français /English

Kaili, gare des bus, un jour moins pluvieux.

Une ville où personne ne parle anglais. Pas toujours facile, quand on ne sais ni parler, ni ecrire, ni lire.

alors j’etais bien content quand j’ai vu un autre gars dans ma situation ( bon, il pouvait parler chinois lui)

a kaili, je n’ai vu qu’un groupe de 7 perdus occidentaux, francais. pas content du guide qui les avait amenés là. Un peu de mal a comprendre que là où il n’y a pas de touriste, il n’y a pas d’hotel pour touriste, donc eau boueuse marron dans la baignoire, cafards gros longs le doigt ( et pas plus timides que ça) moquette du lobby en lambeaux  vieux rouge parsemé de brulures de megots, grilles aux fenetres, lit en metal, et dehors, odeur de charbon omnipresente, murs charbonés, cuisine au charbon, froid, pluvieux, boueux… du coup, on comprends mieux les grilles aux fenetres , cette ville est vite une invitation au suicide. Belle-meres, si votre gendre vous paye un voyage en chine, regardez attentivement le lieu de destination…

Kaili, bus station, one not so rainy day

I had some quite hard time travelling here, because i don’t speak nor read chinese.

So i was very pleased to see that another fellow was in the same situation ( well, he could talk)

In kaili, saw no other strangers than me, except a 7 french people group who was vey unhappy to be here. They explained me that the water in their hotel was dirt brown, with coakroaches… five minutes complaint. Well, they wanted out tracks travel, it can be difficult to have a five star services everywhere. I had brown water too, as every inhabitant, nobody was speaking english, hotel where dirty, aged… welcome to what was the life for the locals at that time. I must say, Kaili was dirty, cold, coal covered, grey skyed… In my hotel, every windows had steel grid, i can understand why, this town could easily be a suicide invitation.

 

  Français /English

“Quelques gouttes de vie”

Dans une vie antérieure, j’ai été photographe, notamment pour l’agence gamma, c’était encore l’époque des diapos, . Quand on est photographe pour une agence, les photos prises restent à l’agence. Mais il y a des refusées ( poussière, flou, virages couleur.. Souvent pas le profil éditorial) qui me plaisent bien, pour des raisons variées, esthétiques ou sentimentales, dont celle là.

Chaque fois, ma question était ; je suis lui, quelle est ma vie, mon passé, mon futur, qu’est-ce que je pense, comment je le pense, j’adorai le vertige que j’avais en imaginant toutes les dimensions de la personne que je photographiais.

“Quelques gouttes de vie” est un livre regroupant ces instants de quotidiens improbables.

En préparation et donc en souscription 15€ jusqu’en Mai 2017. Faites-moi un petit mail pour souscrire.

 

“Some drops of life”

In another life, I’ve been photograph for gamma agency. Those are some refused photos (dust, blurr, color variations …mostly editorial line) I like, for a reason or another.

Each time, the question was, if I were him, them, what would be my live, my past, my future, how would I think, about what, I loved the vortex sensation while imagining all the dimensions of the life of the person I was photographing.

“Some drops of life” is a photo book gathering those improbables average days situations.

In subscription ($15+ shipping) until  May 2017. please mail me if you want to buy it on subscription.

, ,

China- scpectators mountain

Français /English On est au milieu des montagnes, la première ville a 50 km. Et puis tout à coup, des cohortes déboulent des montagnes, en habit du dimanche. On viens voir le concours de taureaux ( zébus). Le champ devient arène, les rizières gradins, et la butte tribune officielle. Il doit y avoir 5 hab/m² […]

, ,

China–La belle rouge

 

clip_image001

Français /English

Alors voila, vous faites 10 h de train, 26 heures de bus, 4 heures de minibus et 2heures de camion, et vous descendez le chemin jusqu’au bord du fleuve, et vous tombez sur ce regard. Ca valait le coup !

C’était jour de fete, on ne porte pas le costume traditionnel a brocarts d’argent tous les jours. C’est une Miao rouge ( donc ethnie Hmong)

Dans une vie anterieure, j’ai été photographe, notamment pour l’agence gamma, c’était encore l’epoque des diapos, . Quand on est photographe pour une agence, les photos prises restent à l’agence. Mais il y a des refusées ( poussiere, flou, virages couleur) qui me plaisent bien, pour des raisons variées, esthetiques ou sentimentales, dont celle là.

So, you take the train for 10 hours, then the bus for 26 hours, minivan for 4 hours and a truck for 2 hours, you take the moody path down to the river, and you face this look. Worth it!

In another life, I’ve been photograph for gamma agency. Those are some refused photos (dust, blurr, editorial line, color variations …) I like, for a reason or another.

 

Français /English

“Quelques gouttes de vie”

Dans une vie antérieure, j’ai été photographe, notamment pour l’agence gamma, c’était encore l’époque des diapos, . Quand on est photographe pour une agence, les photos prises restent à l’agence. Mais il y a des refusées ( poussière, flou, virages couleur.. Souvent pas le profil éditorial) qui me plaisent bien, pour des raisons variées, esthétiques ou sentimentales, dont celle là.

Chaque fois, ma question était ; je suis lui, quelle est ma vie, mon passé, mon futur, qu’est-ce que je pense, comment je le pense, j’adorai le vertige que j’avais en imaginant toutes les dimensions de la personne que je photographiais.

“Quelques gouttes de vie” est un livre regroupant ces instants de quotidiens improbables.

En préparation et donc en souscription 15€ jusqu’en Mai 2017. Faites-moi un petit mail pour souscrire.

“Some drops of life”

In another life, I’ve been photograph for gamma agency. Those are some refused photos (dust, blurr, color variations …mostly editorial line) I like, for a reason or another.

Each time, the question was, if I were him, them, what would be my live, my past, my future, how would I think, about what, I loved the vortex sensation while imagining all the dimensions of the life of the person I was photographing.

“Some drops of life” is a photo book gathering those improbables average days situations.

In subscription ($15+ shipping) until  May 2017. please mail me if you want to buy it on subscription.

, ,

CZ-venceslas namesti

 

clip_image001

Français /English

Prague. Novembre 1991, un an apres la revolution de velours, 6 mois avant la partition.

La photo est trop jaune, trop de poussieres

Je l’aime bien quand même, elle relfete l’etat d’esprit de pleins de gens de cette époque; le soldat pensif, voire songeur, les gens qui bougent, le couple de vieux debout devant la statue de Venceslas, le fondateur de la tchequoslovaquie, main dans la main, et le parlement, dans le fond, sous la lune.

 

Prag, November 1991, one year after the velvet revolution, 6 months before partition.

Too much dust. too yellow.

Nonetheless, I like it. And i could only do one of this, because the soldier stop being intrigued by what i did.

What i did was kneing down, then one elbow down to sustain the camera, breathing out while counting till seven, then releasing the button, photo done. Well, hoped so, because it was velvia time (slides brand) not digital instant result one.

What i like in that one was the moving people, the old couple in the center standing by wenceslas statue and the parliament ( yes, even the moon was there) and the soldier, unoccupied, and seemingly not very confident in his future.

That was so close to the situation they were living.

I have many other reasons to like that one photo of prag, but i won’t tell you.

  Français /English

“Quelques gouttes de vie”

Dans une vie antérieure, j’ai été photographe, notamment pour l’agence gamma, c’était encore l’époque des diapos, . Quand on est photographe pour une agence, les photos prises restent à l’agence. Mais il y a des refusées ( poussière, flou, virages couleur.. Souvent pas le profil éditorial) qui me plaisent bien, pour des raisons variées, esthétiques ou sentimentales, dont celle là.

Chaque fois, ma question était ; je suis lui, quelle est ma vie, mon passé, mon futur, qu’est-ce que je pense, comment je le pense, j’adorai le vertige que j’avais en imaginant toutes les dimensions de la personne que je photographiais.

“Quelques gouttes de vie” est un livre regroupant ces instants de quotidiens improbables.

En préparation et donc en souscription 15€ jusqu’en Mai 2017. Faites-moi un petit mail pour souscrire.

 

“Some drops of life”

In another life, I’ve been photograph for gamma agency. Those are some refused photos (dust, blurr, color variations …mostly editorial line) I like, for a reason or another.

Each time, the question was, if I were him, them, what would be my live, my past, my future, how would I think, about what, I loved the vortex sensation while imagining all the dimensions of the life of the person I was photographing.

“Some drops of life” is a photo book gathering those improbables average days situations.

In subscription ($15+ shipping) until  May 2017. please mail me if you want to buy it on subscription.

, ,

China- DiPing- barbershop

 

clip_image001

Français /English

C’est jour de marché dans ce village montagnard. Ils sont venus nombreux des montagnes alentours pour venir acheter, vendre, echanger, visiter, voir la ville quoi. On en profite pour payer une visite au barbier coiffeur. Le petit gamin au coin de l’image est un peu appeuré par l’etranger que je suis, qui prend des photos en plus. En 15 jours passé dans cette zone, je n’ai jamais vu d’autre occidental (sauf dans les miroir,pas frequents non plus. )

It is a fair day in this mountain village. Many came down from the mountains around to sell and buy, trade, visit… and some goes to the barber. Yes, the little kid is quite afraid of the stranger ( i spent 15 days around and never saw another stranger ( except in mirrors)).

“Quelques gouttes de vie”

Dans une vie antérieure, j’ai été photographe, notamment pour l’agence gamma, c’était encore l’époque des diapos, . Quand on est photographe pour une agence, les photos prises restent à l’agence. Mais il y a des refusées ( poussière, flou, virages couleur.. Souvent pas le profil éditorial) qui me plaisent bien, pour des raisons variées, esthétiques ou sentimentales, dont celle là.

Chaque fois, ma question était ; je suis lui, quelle est ma vie, mon passé, mon futur, qu’est-ce que je pense, comment je le pense, j’adorai le vertige que j’avais en imaginant toutes les dimensions de la personne que je photographiais.

“Quelques gouttes de vie” est un livre regroupant ces instants de quotidiens improbables.

En préparation et donc en souscription 15€ jusqu’en Mai 2017. Faites-moi un petit mail pour souscrire.

“Some drops of life”

In another life, I’ve been photograph for gamma agency. Those are some refused photos (dust, blurr, color variations …mostly editorial line) I like, for a reason or another.

Each time, the question was, if I were him, them, what would be my live, my past, my future, how would I think, about what, I loved the vortex sensation while imagining all the dimensions of the life of the person I was photographing.

“Some drops of life” is a photo book gathering those improbables average days situations.

In subscription ($15+ shipping) until  May 2017. please mail me if you want to buy it on subscription.

, ,

China – school bus

clip_image001[6]

Français /English

Chine central, quelque part dans les montagnes du ghuizzou, un jour, vers 16 h, en 2003. Retour de l’ecole. Il y en a un qui n’a pas attaché sa ceinture.

China- somewhere in the central mountains, one day, about 4pm. I think 2003. Back from school. I saw one without safety belt.

 

“Quelques gouttes de vie”

Dans une vie antérieure, j’ai été photographe, notamment pour l’agence gamma, c’était encore l’époque des diapos, . Quand on est photographe pour une agence, les photos prises restent à l’agence. Mais il y a des refusées ( poussière, flou, virages couleur.. Souvent pas le profil éditorial) qui me plaisent bien, pour des raisons variées, esthétiques ou sentimentales, dont celle là.

Chaque fois, ma question était ; je suis lui, quelle est ma vie, mon passé, mon futur, qu’est-ce que je pense, comment je le pense, j’adorai le vertige que j’avais en imaginant toutes les dimensions de la personne que je photographiais.

“Quelques gouttes de vie” est un livre regroupant ces instants de quotidiens improbables.

En préparation et donc en souscription 15€ jusqu’en Mai 2017. Faites-moi un petit mail pour souscrire.

 

“Some drops of life”

In another life, I’ve been photograph for gamma agency. Those are some refused photos (dust, blurr, color variations …mostly editorial line) I like, for a reason or another.

Each time, the question was, if I were him, them, what would be my live, my past, my future, how would I think, about what, I loved the vortex sensation while imagining all the dimensions of the life of the person I was photographing.

“Some drops of life” is a photo book gathering those improbables average days situations.

In subscription ($15+ shipping) until  May 2017. please mail me if you want to buy it on subscription.

, ,

Syria – brothers in waitSyria – brothers in wait

Syrie, Alep, 1998.
C’était bien sur avant la guerre. Fin du regne d’Affez el Assad. L’année où l’ainé ( je ne me souviens pus de son prénom) était mort. Il y avait son portrait en 6 m par 10m sur certaines facades. Ce n’était pas non plus la démocratie, j’ai vu des choses très tristes, et le peuple adorable.